mardi 26 juin 2012

KIT DE SURVIE DES SOLDES


 Au programme aujourd'hui: plan de combat, parcours shopping et prévisions budgétaires.

Plan de combat : quelle tenue porter pour affronter la cohue ?

On pense pratique plus que tendance et on oublie les talons qui nous feront mal aux pieds, bijoux que l’on risque de perdre et vêtements fragiles qui ne ressortiront pas entiers de cette folle journée. De la même façon, on zappe les couleurs vives et on privilégie le blanc, le noir ou le gris, bien mieux pour essayer à la va-vite devant un miroir. Car oui, cette petite jupe verte ne rendra pas du tout pareil avec votre t-shirt blanc qu’avec votre top jaune préféré !


Personnellement, ma tenue de combat est déjà toute choisie : un legging noir New Look, un t-shirt col V blanc Gap, un gros gilet gris en cachemire, mon perf' vintage et mes bottes de motarde. Une tenue pratique entre deux essayages et peu encombrante qui me permettra de garder les mains libres sans avoir froid pour autant. Concernant le choix du sac à main, celui-ci est encore plus important que la tenue elle-même. Le choix d’un mauvais sac peut ruiner vos soldes ! Un sac trop lourd ou trop encombrant vous empêchera de choisir mais aussi de porter vos tonnes de futures fringues. On privilégie donc un sac en bandoulière, peu encombrant mais pas trop petit non plus et qui se ferme avec une fermeture éclair. Oui, car prenez garde aux pickpockets qui en profiteront dès que vous aurez le nez fourré dans un portant.  Ce sac doit pouvoir contenir votre "kit de survie" : une petite bouteille d’eau, des pansements, un ou deux cachets de Doliprane, du gel désinfectant, un paquet de chewing-gum, une barre de céréales et quelques lingettes rafraîchissantes. On n'oublie pas sa carte bleue, un peu d’espèces et un shopping bag pliable que l’on glisse au fond de son sac. 

Parcours shopping : par où commencer ?

C’est LA grande question ! Chaque année, le rituel est le même pour moi. Je me lève très tôt et je file rue de Rivoli, direction le Suédois (H&M), l’Espagnol (Zara) puis GAP. Je me dirige ensuite vers le Marais pour faire un tour chez Sandro, Maje et Zadig & Voltaire.Je continue ma journée en passant chez Frip Star. Car oui, les friperies soldent et ça, peu de gens le savent, car c’est en caisse qu’il faut demander un petit prix en leur rappelant que ce sont les soldes ! S'ensuit un tour aux Galeries Lafayette, puis je repasse chez Zara et H&M mais dans d'autres quartiers. L’occasion de retrouver les tailles manquantes ou d’autres pièces que j’aurais loupées. 

Les astuces en + :

 Prévoir une place spéciale pour les tickets de caisse "achats soldes" afin d'éviter de les laisser dans les sacs plastiques car c’est la meilleure façon de jeter le sac une fois chez vous et le ticket qui va avec. Ensuite, adieu l’échange si l’article ne vous va pas !> On vérifie toutes les 20 minutes que l'on possède encore toutes ses affaires. Car oui, les soldes ça ne fait pas seulement perdre la tête...> On connaît ses limites, physiques et financières ! Quand le corps ou le budget ne suivent plus, c’est qu’il est temps de rentrer. Une carte bleue dans le rouge ou vous dans les pommes, ce ne sont pas des soldes réussies !> On n'emmène surtout pas Georges avec nous pendant les soldes !J’ai tellement à dire sur les soldes que ce billet ne pourrait jamais finir. J’espère que ce que j’ai pu vous dire vous servira. Il en va de nombreuses années d’expériences soldesques et modesques à travers plusieurs pays du monde ;) Bonnes soldes à toutes et à tous. On se montre nos trouvailles bientôt ! 


(Article du 12 Janvier 2011 by Charly Modeuse à Pairs pour Paulette Magazine)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les petits commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twitter Delicious Facebook Digg Favorites More

 
Design by Bullet Skan